Martine GAUVENT

Martine GAUVENT

Démarche

 

Observer la nature, l'homme....

 

En retenir une émotion, un instant suspendu, un fragment...

 

Imprimer dans la mémoire, Laisser mûrir, réfléchir, imaginer, oser mettre en forme.

 

Alors, expérimenter, trouver, ôter, recommencer, laisser, reprendre,

 

se décourager, s'enthousiasmer.

 

La ligne, la couleur, l'impression, l'expression en sont le reflet,

 

reflet du moment intériorisé,

 

du ressenti, de l'envie de retranscrire, de créer, de partager...

 

Octobre 2015

 

 

 

 

Les expériences, les errements, les interrogations, les rencontres modifient l’univers dans lequel on puise l’inspiration. La sensibilité s’exacerbe, se modèle, la perception de l’environnement devient mouvante, exige que le travail évolue, créée l’urgence de créations qui alors s’imposent….

Ainsi, les sujets de mes toiles (ou autres supports) sont le reflet de cette modification.

Les personnages ont fait leur apparition, l’environnement dans lequel ils évoluent est onirique, et, bien que le plus souvent figuratifs, ils sont les témoins de ma vision du monde, à la fois, tendre, sensuelle, parfois brutale, toujours interrogative…

       Mai 2014

 

Pendant toute ma scolarité (marquée par un professeur exigeant et rigoureux duquel j'ai appris toutes les bases du dessin et que je remercie!), j'ai été élève de l'école des Beaux-Arts d'Angers, puis élève en cours du soir. Ensuite, j'ai suivi des cours à l'école d'arts plastiques de Cholet pendant plusieurs années également (dessin, peinture, volume, gravure...) et ai de tous temps dessiné (crayon, fusain, sanguine notamment).

Depuis quelques années, la couleur a fini par me gagner et j'en explore toutes les possibilités (gouache, pastels, aquarelle, feutres, acrylique, carrés Conté...). Ma prédilection va aux pastels et à l'acrylique.

Je mène plusieurs chantiers en même temps, avec mon carnet de croquis (scènes de la vie quotidienne, paysages, au feutre fin le plus souvent avec réhauts d'aquarelle) qui permet d'être éclectique dans les choix des sujets à dessiner... tout en travaillant de façon plus approfondie avec les pastels et l'acrylique.

Là, mes choix sont beaucoup plus liés à la nature qui m'environne et notamment ce qu'on ne voit pas habituellement et sur lequel on ne s'attarde pas beaucoup, c'est-à-dire ce qui est sous nos pas... les flaques, le sol humide, le jeu des cailloux et de la terre, le reflet du ciel et du soleil sur l'eau stagnante... Autant de sujets d'inspiration qui me mènent à la limite de l'abstraction, tant l'interaction des lignes, des formes et des couleurs est riche et transcende la réalité objective. Un univers qui me fait vagabonder et me mène au-delà de ce que je vois...

Octobre 2012



08/10/2015
9 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres